De nouveaux bassins de rétention

De nouveaux bassins de rétention

Le premier, dans le secteur de la Croix Poêlon, a débuté fin avril et devrait se terminer fin mai.

Depuis plusieurs années maintenant, nous observons tous un changement climatique se traduisant notamment par des épisodes pluvieux de plus en plus conséquents, rendant nos dispositifs d’écoulement des eaux pluviales totalement dépassés par endroit.

Cela est notamment le cas dans le secteur de la Croix Poêlon, en particulier au niveau des rues Jean Duthoo et de l’Adjudant-Chef-Foiny, où des inondations de chaussée et de garages ont été enregistrées ces dernières années.

Le constat

S’il n’existe pas de moyens d’empêcher l’eau de s’écouler, nous pouvons néanmoins retarder son cours, grâce à des bassins de rétention, qui permettent de l’étaler sur sa longueur.

Concernant le quartier précédemment cité, cette eau provient des centaines d’hectares se situant entre la Louriotterie au sud, et la RD910 au nord. Il existe certes une noue qui la récolte et qui passe sous la voie ferrée puis sous la route départementale, au lieu-dit Le Boulay, pour finalement rejoindre la Choisille dans l’étang de Bourdigal, derrière l’église. Mais son gabarit s’avère rapidement insuffisant pour acheminer de tels volumes d’eau.

La création de deux bassins de rétention pour réduire le risque d’inondation

Afin de limiter au maximum le risque d’inondation, la Ville de Monnaie a décidé, après avoir pris conseil auprès de la SAFÈGE, d’investir dans la création de deux bassins de rétention.

Le premier, qui est le plus évident au vu de la configuration des terrains, est en cours de réalisation depuis la fin avril 2022. Il se situe dans la parcelle de 4 500m2 entre la RD910 et la rue Jean Duthoo, appartenant à la commune. Entrepris par EUROVIA CENTRE LOIRE, ce chantier devrait durer environ un mois (en fonction des conditions météorologiques).

Ce premier bassin devrait permettre de réduire significativement les effets néfastes de l’écoulement de pluies abondantes dans le secteur de La Croix Poêlon, mais ne sera pas suffisant pour éviter une inondation en aval en cas de pluies exceptionnellement fortes.

C’est pourquoi, dans un deuxième temps à la fin de l’été 2022, un autre bassin de rétention sera réalisé plus en amont, sur la parcelle de 2 hectares appartenant à la commune, située à l’ouest de la RD47, entre la Feuillée et la route des Cheneaux.

Un investissement conséquent, mais essentiel

La création de ces deux bassins nécessite un investissement de 500 000€, qui a été inscrit sur le budget de l’année 2021. Une dépense loin d’être anodine, mais qui est le prix à payer pour conjurer les effets du dérèglement climatique en cours…